Activités du projet “Contribution à la gestion durable de bois de cèdre dans le Parc National d’Ifrane” pour l’année 2015

284

Durée du projet:                     15.10.2014 – 31.12.2018

Période visée:                        01.01.2015 – 31.12.2015

  1. Résumé

Au cours de la période allant du 01/01/2015 au 31/12/15, les activités les plus importantes du projet peut être résumé comme suit :


Malgré un retard imprévu dans la signature du protocole entre le HCEFLCD et BMEL, une partie du début prévu des activités de l’année pourraient être réalisées. L’absence de protocole d’entente avait empêché une coopération officielle et directe avec le Département des forêts à la fois dans la région et à son siège à Rabat. L’aperçu des documents importants a été partiellement possible, mais nous a été recommandé de commencer le travail sur le terrain après la signature du protocole d’entente. Par conséquent, certaines activités du projet et donc la coopération avec l’Autorité régionale des eaux et forêts (DREF), l’autorité provinciale des eaux et forêts (DPEF) et le parc national (PNI) dans l’année civile 2015 ont été reportées.


L’atelier de lancement a été effectué avec succès le 03/05/2015 à Ifrane.


Le 29/04/2015, M. Peter Bleser, Secrétaire d’Etat parlementaire auprès du ministre fédéral pour l’alimentation et l’agriculture (BMEL), et M. Abdeladim Elhafi, Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification (HCEFLCD) visitera le projet à Azrou. Pour l’agenda du jour, la signature du protocole entre le BMEL et HCEFLCD pour la mise en œuvre du projet «contribution à la gestion durable de cèdre dans le parc national d’Ifrane”.

De 30.04.-05.07.2015 la première Mission d’un Expert internationale à court terme était réalisé sur le thème ; traçabilité du bois. Le partenaire Hessen-Forst a présenté l’expert M. Dieter Müller pour la mission “analyse du cèdre de la chaîne de valeur dans le Parc National d’Ifrane”. Le but de la mission était de montrer l’état actuel réel de la chaîne de valeur d’aujourd’hui, en particulier dans les domaines suivants :

les opérations, les organes de contrôle, le personnel impliqués, le contrôle administratif et la procédure.

Dans la période du 28/05/2015 au 07/06/2015 la mission «Analyse de la Coopérative El Hassania » a été réalisée par un expert national à court terme, M. Abdellatif Khattabi. Cette mission a été l’évaluation des processus organisationnels, administratifs et financiers de la coopérative. Le rapport de M. Khattabi devrait avoir finalisé à la fin de Juillet 2015 pour mener des activités de suivi à temps. Malheureusement, le rapport n’a pas été présenté. Comme cette analyse est indispensable, il a été décidé après consultation avec le DDF à répéter la mission au début 2016.

En Décembre 2015, AFMI (modèle de forêt Ifrane) a exécuter une analyse de la Coopérative Al Hassania. Basé sur les résultats, les urgences et les priorités pour la formation et les objectifs de formation pourraient être formulées). Dans le même mois, deux cours formation dans les domaines 1) gestion administrative et financière et 2) la gestion durable des ressources naturelles avec le DDF prévu. Bien que la mise en œuvre de ces deux formations a été validé par le DDF, il était interdit par le DREFLCD, au motif que la DREFLCD n’a pas été impliqué dans la planification de cette formation.

En raison de désaccords entre les exploitants et le HCEFLCD  à cause de calcul du volume de bois, était négociable et en accord avec la Direction pour le développement forestier (la Direction Développement Forestier – DDF)) et la Direction provinciale Azrou (la Direction Provinciale aux Eaux et Forêts et de La Lutte contre la désertification – une étude sur le calcul du volume du bois après la récolte du bois dans la période de mai à Septembre 2015 était exécuter. Cette étude a été menée par l’équipe du projet lui-même. Un total de 353 arbres avec un volume total de 1’354 m3 ont été mesuré.

Pour le troisième trimestre 2015 des missions d’experts était prévues et planifiées dans les domaines de 1) la traçabilité du bois de cèdre et 2) industrie du sciage. Les deux missions ne pouvaient pas être exécuter en raison de difficultés recruter des experts et ont été déplacés pour l’année 2016.

2. Des développements spécifiques l’organisation de gestion de projet et l’environnement

2.1. Intégration organisationnelle du projet, la performance des promoteurs et des partenaires.

Dans l’ensemble, l’intégration organisationnelle du projet peut être considérée comme bonne.

Un accord relatif à l’approbation du Haut-Commissariat aux termes de référence pour des missions à court terme et pour la sélection des experts à court terme a été convenu entre le DDF et la mise en œuvre de la responsabilité). Les experts nationaux et internationaux ainsi que l’élaboration des termes de référence par le comité de suivi (Comité de Suivi) seront proposé et soumis à la DPEFLCD, la DREFLCD et à la DDF pour l’inspection et l’approbation. Si il n’y a pas d’objections pendant 2 semaines de côté de DDF, ils sont considère comme validée. Ils sont ensuite soumis à la GFA pour approbation finale. Les processus de la part des HCEFLCD doit être optimisée. Actuellement, les processus prennent beaucoup de temps. Cela a un impact négatif sur la mise en œuvre du projet.

Pour optimiser ce processus, il serait souhaitable de transférer certaines responsabilités et décisions de la DDF à la DREFLCD et DPEFLCD. En fait, la décentralisation des responsabilités serait importent de faciliter le travail projet.

2.2 Des changements importants dans le cadre et son impact sur la mise en œuvre du projet

La Direction de l’administration du parc national à Azrou à donner au projet nouveau bureaux. Les travaux de rénovation ont été achevés en Septembre 2015, et le déménagement dans les nouveaux locaux ont eu lieu dans le même mois. Les locaux prient plus d’espace pour le personnel et la proximité à la direction du parc national est garantie.

3. Analyse de l’avancement du projet

3.1. Mise à jour des objectifs, les résultats et leurs indicateurs

Les objectifs initiaux sont valables. Les résultats et indicateurs étaient parfois ajustés.

3.2. Les résultats d’analyse

Résultat 1:

Conseil à l’administration forestière du Parc National d‘Ifrane pour la mise en œuvre de procédures innovantes et adaptées visant une meilleure valorisation du bois de cèdre, spécialement l’introduction d’un système de traçabilité dans la Province d’Ifrane.

1.1. Indicateurs:

1.1.1.       Sur la base de l’analyse de la chaîne de valeur, l’administration forestière met en pratique au moins 50% des recommandations concernant des procédures innovantes et adaptées visant une meilleure valorisation du bois de cèdre.

.

1.1.2.       Les procédures opérationnelles pour un système de traçabilité sont élaborées et formalisées avec l’administration forestière.

1.1.3.       Au minimum 10 techniciens et deux responsables de l’administration forestière d‘Ifrane et du Parc National ont participé aux formations correspondantes et sont dûment qualifiés.

1.1.4.       Les réserves de bois dans la zone couverte par le projet sont connues et les quantités de bois à prélever sont relevées durablement.

1.2. Evaluation du résultat réalisée :

(A = comme planifiée; B = retardé par … C = danger; D = pas possible).

1.2.1.       A = programmées pour 2016 1.1.1.

1.2.2.       B = retardé pour 1.1.2. Mission planifiée pour le printemps 2016

1.2.3.       A = comme planifiée pour 1.1.3.

1.2.4.       A = analyse planifiée en 2016 pour 1.1.4.

1.3. Analyse / Interprétation de l’avancement du projet (cible – réelle)

  1. Le 30/04/2015 la première de totales quatre missions planifiées dans le secteur d’traçabilité de cèdre dans le parc national d’Ifrane a été réalisée. Le but de cette mission était de montrer l’état actuel réel de la chaîne de valeur d’aujourd’hui, en particulier dans les domaines suivants :

Les opérations, les organes de contrôle, le personnel impliqués, le contrôle administratif et la procédure.

Malheureusement, la deuxième mission planifiée pour le troisième trimestre 2015 ne pas pu être effectuée car l’expert identifié a été déjà occupé dans cette période. Par conséquent, cette mission est planifiée pour le premier trimestre de 2016.

Résultat 2:

La coopérative forestière Al Hassania est renforcée.

2.1. Indicateurs:

2.1.1.       Les recommandations pour le renforcement organisationnel et institutionnel de la coopérative forestière Al Hassania sont élaborées et documentées.

2.1.2.       D’ici à 08/2016 (Proposition GFA) la coopérative est restructurée et les rôles et les domaines d’activités sont réattribués.

2.1.3.       80% des membres actifs dans la récolte du bois (Proposition GFA) sont formés.

2.1.4.       Un concept de développement et de formation à court terme est élaboré pour la coopérative forestière.

2.1.5.       Les membres de la coopérative sont familiarisés avec les méthodes de travail et la sécurité au travail modernes. Des informations à ce sujet sont préparées de façon intelligible et sont disposées de manière facilement visible dans les locaux de la coopérative.

2.1.6.       Le conseil d’administration de la coopérative Al Hassania a adapté ses procédures administratives, financières et comptables conformément aux recommandations d’ici à 12/2016.

2.2. Évaluation du résultat réalisée :
(A = comme planifiée ; B = retardé par … C = danger; D = pas possible).
2.2.1. A = comme planifiée pour 2.1.1. Traitement par AFMI
2.2.2. A = comme planifiée pour 2.1.2. Traitement par AFMI
2.2.3. A = comme planifiée pour 2.1.3. Planifiée pour mai 2016
2.2.4. A = comme planifiée pour 2.1.4. Traitement par AFMI
2.2.5. A = comme planifiée pour 2.1.5. Destiné pour 2016
2.2.6. A = comme planifiée pour 2.1.6. Traitement par AFMI

2.3. Analyse / Interprétation de l’avancement du projet (cible – réelle)

2.3.1.       Dans la période du 28/05/2015 au 07/06/2015, la mission «Analyse de la coopérative Al Hassania” était menée par M. Abdellatif Khattabi. Malheureusement, le rapport de cette analyse n’a pas été soumis à temps. Cela a provoqué un retard dans les activités du projet avec la coopérative. Comme cette analyse est essentielle, la mission veut être répétée par un autre expert dans le premier trimestre 2016.

En Décembre 2015, AFMI (modèle de forêt Ifrane) a exécuter une analyse de la Coopérative Al Hassania. Basé sur les résultats, les urgences et les priorités pour la formation et les objectifs de formation pourraient être formulées). Dans le même mois, deux cours formation dans les domaines 1) gestion administrative et financière et 2) la gestion durable des ressources naturelles avec le DDF prévu. Bien que la mise en œuvre de ces deux formations a été validé par le DDF, il était interdit par le DREFLCD, au motif que la DREFLCD n’a pas été impliqué dans la planification de cette formation.

Résultat 3:

Dans l’industrie du sciage pour le bois de cèdre provenant de la Province d’Ifrane sont appliquées des possibilités pour l‘amélioration de la qualité et une exploitation plus efficace du bois.

3.1. Indicateurs:

3.1.1.       Dans la deuxième année du projet, il existe une analyse complète de 4 scieries de bois de cèdre venant de la Province d’Ifrane, incluant des perspectives d’amélioration et de développement.

3.1.2.       Au moins deux scieries de bois de cèdre de la Province d’Ifrane ont mis en œuvre au moins une recommandation ayant été faite dans le cadre de l’analyse.

3.1.3.       Une analyse financière pour l’introduction de méthodes concernant  la récupération d’énergie des déchets de bois existe, sa faisabillité pour une mise en œuvre pilote a été vérifiée et elle est le cas échéant appliquée.

3.2. Évaluation du résultat réalisée:

(A = comme planifiée; B = retardé par … C = danger; D = pas possible).

3.2.1.       B = retardé pour 3.1.1. Mission prévue pour le premier trimestre de 2016

3.2.2.       A = comme planifiée pour 3.1.2.

3.2.3.        A = comme planifiée pour 3.1.3. Mission prévue pour le premier trimestre de 2016

3.3. Analyse / Interprétation de l’avancement du projet (cible – réelle)

3.3.1.       Une analyse détaillée des 4 scieries du cèdre était rélisée par le int .LZE et nat. LZE et sert de base et outil de travail pour la poursuite des travaux du projet. L’analyse montre l’état actuel des scieries et sert de base pour les missions prévu.

3.3.2.       Pour une meilleure compréhension du rendement de sciage du bois dans les scieries, une étude était fait dans la scierie ” La Forestière SARL, Azrou,” par les experts int. LZE et nat.LZE. Les résultats ont été consignés dans un rapport.

3.3.3.       Une étude de faisabilité pour une mise en œuvre pilote de la récupération énergétique des déchets de bois est prévue pour printemps 2016, qui comprend les aspects suivants: 1) la disponibilité et la quantité de bois, 2) maximum capacité de production, 3) le coût de production, 4) calcul de rentabilité et 5) l’identification des acheteurs et des investisseurs.

3.4. Objectif du projet

3.4.1.       Objectif de développement

Une contribution est apportée à la gestion économiquement, socialement et écologiquement durable de la forêt de cèdre dans le Parc National d’Ifrane. La population locale tire profit de la gestion légale de la forêt de cèdre.

3.4.2.       Objectif du projet

L’exploitation forestière des stocks de bois de cèdre dans le Parc National d’Ifrane est transparente et la population locale en bénéficie de plus en plus.

3.4.3.       Les groupes cibles

  • Administration forestière (DPEF) la province d’Ifrane
    • La coopérative forestière Al Hassania
    • industrie du sciage
  1. Les indicateurs:
    1.1. Administration forestière (DPEF) la province d’Ifrane
  2. La Commission des forêts est entièrement préparé pour la mise en œuvre d’un système de traçabilité pour le cèdre
    1. Coopérative forestière Al Hassania
  3. Les exigences techniques, organisationnels et financiers de la coopérative forestière ont amélioré
    1. Association des exploitants de scieries dans le Moyen Atlas
  4. Les nouveaux termes contractuels entre les exploitants de scieries, les coopératives forestières et la gestion forestière qui améliorent la valeur ajoutée de l’industrie scierie de cèdre

2) Evaluation de la réalisation des résultats:
(A = comme planifiée; B = retardé par … C = danger; D = pas possible).
2.1. B = retardée de 4 mois pour 1.1.
2.2. B = retardée de 4 mois pour 1.2.
2.3. A = comme planifiée pour 1.3

3) Analyse / interprétation de l’avancement du projet (cible – réelle)

  • Après le protocole  entre le BMEL et HCEFLCD a été signé le 29/04/2015, les activités prévues peuvent être réalisées avec le HCEFLCD.
  • La coopération interne est insuffisante entre DDF et les deux instances DPEFLCD et DREFLCD qui complique la coordination et la mise en œuvre des activités du projet.
  • Pour l’année 2016, la priorité pour le HCEFLCD est le développement d’un concept de traçabilité de cèdre,

En ce qui concerne la coopérative Al Hassania sont les priorités pour la période du 01.01.2016 au 31.12.2016 dans les domaines suivants:

  • Renforcement de la coopération dans le domaine de l’organisation et administration :
  • les responsabilités et les devoirs de tous les membres
  • la formation ciblée de tous les membres des responsabilités et des tâches respectives

pour cette raison, AFMI veut élaborer un plan de formation

En ce qui concerne l’industrie de sciage sont les priorités pour la période du 01.01.2016 au 31.12.2016 dans les domaines suivants:

  • Une analyse complète des 4 scieries pour le cèdre de la province d’Ifrane incl. proposition pour l’amélioration et de développement existe.


Mission à court terme dans la période 01.01.2016 – 30.06.2016

  • Développement d’un concept de traçabilité
  • Analyse des scieries
  • Formation des membres de la coopérative
  • Analyse de l’utilisation énergétique des déchets de bois

4.)          Conséquences pour la poursuite du projet et des propositions pour adapter la planification du projet (conception, objectifs, résultats et indicateurs)

Il sera à voir dans le cadre du projet 2016, si les objectifs du projet;

  • essai pilote avec scierie mobile et son évaluation sur la coopérative Al Hassania
  • Mise en œuvre la récupération d’énergie à partir de déchets de bois dans les scieries locales


En ce qui concerne la coopérative Al Hassania sont les priorités pour la période du 01.01.2016 au 31.12.2016 dans les domaines suivants:


Renforcement de la coopération dans le domaine de l’organisation et administration :

  • les responsabilités et les devoirs de tous les membres
  • la formation ciblée de tous les membres des responsabilités et des tâches respectives

Pour cette raison, l’élaboration d’un plan de formation détaillé par AFMI est nécessaire

En ce qui concerne l’industrie de sciage du bois sont les priorités pour la période du 01.01.2016 au 31.12.2016 dans les domaines suivants:

Une analyse des 4 scieries pour le sciage du bois de cèdre de la province d’Ifrane incl. les perspectives pour d’amélioration et le développement.

Mission planifiée à court terme dans la période 01.01.2016 – 30.06.2016

  • Développement d’un concept de traçabilité
  • Analyse des opérations de sciage
  • Formation des membres de la coopérative
  • Analyse de l’utilisation énergétique des déchets de bois

Les documents créés pour le projet


par le Team Leader du projet

  • Coopérative Al Hassania
  • Coopérative Alhattaba
  • Scierie Forêt d’Azrou et du Moyen Atlas
  • Scierie Forêt Interforests, Azrou
  • Sciiere La Forestière SARL, Azrou
  • Scierie Zafribois SARL, Méknes
  • Sciage du bois decédre dans la scierie “La Forestière Sarl, Azrou”
  • Résultat de mesures des arbres de la DPEFLCD-Ifrane et l’équipe du projet
  • Plan d’investissement pour la Coopérative Al Hassania
  • Résultats du diagnostic rapide relatif aux besoins de renforcement des capacités au profit de la Coopérative Al Hassania (AFMI)
  • Diagnostic de la chaine de valeur du bois de cèdre du Parc National d`Ifrane (par Monsieur Dieter Müller, Hessen-Forst).

Sign up here to get the latest news delivered directly to your inbox.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.